Le 95 Lahitolle modèle 1888

95 Lahitolle

Le canon de 95 mm Lahitolle a été conçu en 1875 par Henry Périer de Lahitolle, lieutenant-colonel dans l’artillerie. C’est le premier canon en acier français et l’un des premiers canons munis d’une culasse à vis.
Remplaçant le canon Reffye de 85 mm, il sera remplacé par le 90 de Bange en 1877.

Image illustrative de l'article Canon Lahitolle de 95 mm
Par V. Roger — Bibliothèque nationale de France, Domaine public

En 1888, ce canon fut amélioré par le déplacement de sa lumière (trou destiné à accueillir l’étoupille, petit détonateur mettant le feu à la gargousse de poudre dont l’explosion propulse l’obus), originellement située dans le renfort de culasse, dans l’axe de la vis de culasse. Ce canon modifié est notamment visible à la Batterie de l’Éperon de Frouard.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Bien que techniquement dépassé, ce canon a servi dans les forts et places fortes du système Séré de Rivières, ainsi que dans certaines positions d’intervalles de la ligne Maginot.

Découvrez les documents d’époque sur cette pièce !
Manœuvre des canons de 95, 90 et 80 sur affût de campagne
Description des canons de 95, 90 et 80 sur affût de campagne
Accidents que le tir peut occasionner au matériel
Mise hors de service des bouches à feu
Instruments de pointage de l’artillerie de campagne, de siège et de place
Les obus et fusées français

Découvrez ce site sur la carte !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :