La Moselstellung Kiesel

Cette ligne de bunkers a été construite entre 1915 et 1916, afin de renforcer les intervalles entre les forts de Thionville. On y retrouve plusieurs abris à une alvéole. Le point remarquable est le premier casernement, avec sa façade richement décorée. Le tout est dans un excellent état de conservation, n’ayant pas été exposé auxLire la suite « La Moselstellung Kiesel »

La butte de Warlencourt

Source : La Contemporaine. Warlencourt-Eaucourt (près et au sud-est). La Butte de Warlencourt et ses abords, 27 août 1918. VAL 298/013 La butte de Warlencourt est un tumulus gallo-romain, devenu point d’observation stratégique lors de la Première Guerre Mondiale. Il a marqué l’avancée britannique dans la Bataille de la Somme en 1916. Dominant le champ deLire la suite « La butte de Warlencourt »

Le Mort Homme

Cette crête, composée de deux point hauts, a été le théâtre d’affrontements violents durant la Bataille de Verdun. Le nom ne provient cependant pas de la Première Guerre Mondiale, mais d’avant. Deux théories existent : un inconnu y aurait trouvé la mort, ou un orme aurait été abattu par la foudre à son sommet. LeLire la suite « Le Mort Homme »

Mouquet Farm

Source : La Contemporaine, Ferme-Mouquet. Mitrailleuses britanniques en position, Septembre 1916. VAL 436/129 Texte tiré du panneau explicatif sur place : La ferme du Mouquet, située sur la crête de Pozières, était un bastion central de la position défensive des allemands durant les batailles de la Somme, de juillet à octobre 1916. A l’époque, laLire la suite « Mouquet Farm »

La station de pompage du Raybois

La modernisation du fort de Frouard et de la Batterie de l’Éperon et le bétonnage des dessus ne permettent plus un ravitaillement efficace par l’infiltration des eaux de pluie. Il est ainsi nécessaire de créer une station de pompage, qui alimente les deux ouvrages en eau par une conduite souterraine en grès, ainsi que lesLire la suite « La station de pompage du Raybois »

Le Linge

Ce chaînon montagneux de 3 km de long est parallèle à la crête des Vosges et en est éloigné d’environ 6 km. Durant l’année 1915, une bataille terrible se déroulera sur ce massif, relatée sur le site du Mémorial du Linge. Plus de 6 000 hommes y trouveront la mort et près de 15 000Lire la suite « Le Linge »

La Kriegstor II

Située à l’ouest de la gare de Strasbourg, entre les bastions 14 et 15, cette porte de guerre était partie intégrante de l’enceinte urbaine construite par les allemands juste après l’annexion. Elle traverse un rempart abritant des bastions, casernes, poudrières et magasins. Elle dispose d’un corps de garde donnant sur l’extérieur. A proximité se trouveLire la suite « La Kriegstor II »

La gare impériale de Chambrey

Suite à l’annexion, en 1871, Chambrey se trouve en territoire allemand, à la frontière ave la France. Le Kaiser Guillaume 1er y fit construire une gare impériale pour montrer sa puissance. Située à proximité de la ligne de front, elle sera dynamitée en novembre 1918, puis reconstruite plus modestement.Aujourd’hui, la ligne de chemin de ferLire la suite « La gare impériale de Chambrey »