Répartition des missions entre les différents matériels d’artillerie

Cet extrait de l’instruction provisoire sur le service en campagne de l’artillerie de 1919 présente les différents matériels utilisés suivant les unités, ainsi que leurs conditions d’utilisation. La philosophie reste bien sur l’optimisation des résultats et la recherche de l’efficacité maximale des tirs conte objectifs. Un document intéressant pour comprendre les choix opérés en campagne, ainsi que l’utilisation de certains calibres spécifiques (A.L.G.P. notamment) face à des situations particulières.

Les trois armes dans le combat

Cet extrait du Manuel de Connaissances Militaires de 1888 présente le rôle des différentes armes (artillerie, infanterie, cavalerie) au combat et les interactions qu’elles entretiennent. Au delà de l’aspect théorique, qui préfigure les combats d’Août 1914 (ordre dispersé de l’infanterie, soutiens par l’artillerie, rôle de la cavalerie), il prends en compte la dimension psychologique du soldat. Cependant, cet aspect est traité de manière bien superficielle et la réponse apportée n’est finalement qu’un discours patriotique sur la valeur des chefs au combat…

Cartouches du fusil modèle 1886 M. 93.

De gauche à droite : Cartouches à blanc mle 1897 datées 1910 et 1931, cartouche pour le tir réduit à balle sphérique datée 1915, fausse cartouche mle 1886 datée 1915, cartouche M. 86 D. fabriquée aux États-Unis par la Robin Hood Ammunition Company en 1916 et ogive type 1898. Cet extrait du manuel d’instruction militaireLire la suite « Cartouches du fusil modèle 1886 M. 93. »

Les cuisines de campagne

Extrait du Manuel de Connaissances Militaires de 1888, ce document retrace les différentes étapes pour construire une cuisine de campagne de fortune en bivouac. Simple et astucieux ! II. CUISINES DE CAMPAGNE. — Dans les bivouacs où l’on ne séjourne qu’une ou deux nuits, les cuisines et les feux de bivouacs sont généralement confondus :Lire la suite « Les cuisines de campagne »

Mise hors de service des bouches à feu

Source de l’image de couverture : Flickr, Peter Bull CHAPITRE VII. MISE HORS DE SERVICE DES BOUCHES A FEU. 343. Suivant que l’on abandonne momentanément des pièces ou que l’on a perdu tout espoir d’en redevenir maître, les procédés à employer sont différents. Le temps dont on dispose doit être également pris en considération.Pour mettreLire la suite « Mise hors de service des bouches à feu »

Description des canons de 95, 90 et 80 sur affût de campagne

L’instruction sur le maniement des pièces d’artillerie passe par la connaissance du matériel. Cet article présente les particularités des matériels de 90, 95 et 80, avec planches détaillant notamment les culasses, affûts et hausses ! Sommaire : Renseignements généraux Bouches à feu § I. – Corps du canon § II. – Mécanisme de culasse AffûtsLire la suite « Description des canons de 95, 90 et 80 sur affût de campagne »

Accidents que le tir peut occasionner au matériel

Ces extrait du règlement de manœuvre de l’artillerie à pied présente les principaux accidents pouvant arriver au matériel de 80, 90 et 95 pendant le tir ainsi que les réparations pouvant être effectuées sur le champ de bataille. Sommaire :Extérieur du corps du canonGuidonCanal de hausseIntérieur de l’âmeObturateursTête mobileVis de culasseVoletDifficultés d’ouverture de la culasseDifficultésLire la suite « Accidents que le tir peut occasionner au matériel »

Instruments de pointage de l’artillerie de campagne, de siège et de place

Goniomètre de siège en place dans un observatoireSource : https://batteriedeleperon.fr/materiel/materiel-expose/goniometre-de-siege/ Cette partie du règlement de manœuvre de l’artillerie à pied traite des instruments de pointage utilisés dans l’artillerie lors de la grande guerre. Certaines particularités liées aux canons de 80, 90 et 95 sont présentées dans l’article relatif à leurs spécificités. (publié prochainement) Sommaire :Lire la suite « Instruments de pointage de l’artillerie de campagne, de siège et de place »