Le Mémorial Franco-Britannique de Thiepval

Plus de 72 000 militaires des forces armées britanniques et sud-africaines, tombés dans la Somme entre août 1915 et mars 1918, et n’ayant pas de sépulture connue, sont commémorés dans ce mémorial. Ces disparitions résultent des bombardements ayant fait disparaître à tout jamais les corps, mais également les sépultures disséminées sur le champ de bataille. L’ImperialLire la suite « Le Mémorial Franco-Britannique de Thiepval »

L’Historial de Thiepval

Inauguré en 2004, l’Historial résume l’histoire de la Grande Guerre, de la Bataille de la Somme ainsi que la création du Mémorial de Thiepval à côté duquel il se situe. Il se consacre principalement à l’histoire et à la mémoire des soldats disparus. Une exposition permanente de 400 m² représente des collections, objet archéologique ainsiLire la suite « L’Historial de Thiepval »

Les trois armes dans le combat

Cet extrait du Manuel de Connaissances Militaires de 1888 présente le rôle des différentes armes (artillerie, infanterie, cavalerie) au combat et les interactions qu’elles entretiennent. Au delà de l’aspect théorique, qui préfigure les combats d’Août 1914 (ordre dispersé de l’infanterie, soutiens par l’artillerie, rôle de la cavalerie), il prends en compte la dimension psychologique du soldat. Cependant, cet aspect est traité de manière bien superficielle et la réponse apportée n’est finalement qu’un discours patriotique sur la valeur des chefs au combat…