La batterie sous la neige !

Il y a bientôt un an, un épisode neigeux (mais pas trop, hein) a eu lieu. Sentant que ça n’allait pas durer, accompagné de mon fidèle compagnon Argos et de mon appareil photo, je me rendis à la Batterie de l’Éperon pour une petit séance photo de la place sous son manteau blanc… En effet,Lire la suite « La batterie sous la neige ! »

Les casemates en fonte dure Mougin

Les deux casemates Mougin de la batterie de l’Eperon sont les deux seules de Lorraine. Malmenées par les ferrailleurs, il n’en subsiste que les restes des affûts et une partie des mécanismes souterrains ainsi que les cuirassements et obturateurs. Ces pièces sont pourtant intéressantes, car elles sont à l’origine équipées d’un canon de 155 long,Lire la suite « Les casemates en fonte dure Mougin »

La tourelle Galopin modèle 1890

Construite au Creusot, la tourelle Galopin de la Batterie de l’Éperon est le dernier exemplaire subsistant sur les cinq ayant été assemblés et installées (2 au fort de Manonvillers en 1891 ; 1 à la Batterie de l’Éperon en 1894 ; 1 au fort de Pont Saint Vincent en 1895 ; 1 au fort d’Arches en 1897). CetteLire la suite « La tourelle Galopin modèle 1890 »

La Batterie du Parc Lattier

Construite pour compléter le système défensif du parc Lattier, dont les principaux organes sont le Fort de Frouard et la Batterie de l’Éperon, la Batterie du Parc Lattier est conçue pour recevoir 10 canons de 155 longs, et possède plusieurs abris ainsi qu’un réseau de tranchées encore bien conservées. Le site n’a jamais servi, lesLire la suite « La Batterie du Parc Lattier »

La Batterie de l’Éperon

La Batterie de l’Éperon a été construite de 1879 à 1883. Couvrant avec le fort de Frouard les vallées de l’Amezule et de la Moselle, la voie ferrée Paris-Strasbourg et le Canal de la Marne au Rhin, elle fait partie du système défensif barrant l’accès à la forêt de Haye. Elle sera modernisée entre 1890Lire la suite « La Batterie de l’Éperon »