La station de pompage du Raybois

La modernisation du fort de Frouard et de la Batterie de l’Éperon et le bétonnage des dessus ne permettent plus un ravitaillement efficace par l’infiltration des eaux de pluie. Il est ainsi nécessaire de créer une station de pompage, qui alimente les deux ouvrages en eau par une conduite souterraine en grès, ainsi que lesLire la suite « La station de pompage du Raybois »

La Kriegstor II

Située à l’ouest de la gare de Strasbourg, entre les bastions 14 et 15, cette porte de guerre était partie intégrante de l’enceinte urbaine construite par les allemands juste après l’annexion. Elle traverse un rempart abritant des bastions, casernes, poudrières et magasins. Elle dispose d’un corps de garde donnant sur l’extérieur. A proximité se trouveLire la suite « La Kriegstor II »

Le Musée Militaire de Madère

Le Musée Militaire de Madère est un musée de taille modeste situé à Funchal, dans le Palais de São Lourenço, une forteresse construite au début du XVIe siècle par le roi Manuel Ier du Portugal. L’exposition occupe trois salles de l’ancienne forteresse, où il est possible de voir diverses collections d’armes du XVIIIe siècle àLire la suite « Le Musée Militaire de Madère »

Le fort de Liouville

Situé à une altitude de 380 mètres, le fort de Liouville fait partie du rideau des Hauts de Meuse, au même titre que le fort de Troyon. Il a été construit de 1876 à 1880, et modernisé à plusieurs reprises : installation d’une tourelle Mougin en 1881, construction de magasins sous roc en 1890, remplacementLire la suite « Le fort de Liouville »

Le fort de Lantin

Les planches proviennent du « Cours de Fortification. Cuirassements » du Capitaine Tricaud, 1909. Les planches et le texte sont disponibles sur Gallica. Le fort de Lantin est l’un des 12 forts de la ceinture fortifiée de Liège, dont il fait partie des « petits », érigée en 1888 par le général Brialmont. Il fût construit en 3 ans,Lire la suite « Le fort de Lantin »

Le fort de Loncin

Les planches proviennent du « Cours de Fortification. Cuirassements » du Capitaine Tricaud, 1909. Les planches et le texte sont disponibles sur Gallica. Le fort de Loncin est l’un des 12 forts de la ceinture fortifiée de Liège, dont il fait partie des « grands », érigée en 1888 par le général Brialmont. Il fût construit en 3 ans,Lire la suite « Le fort de Loncin »

Le fort du Vieux Canton

Construit entre 1906 et 1909, ce fort bénéficie des dernières innovations en termes de fortification avant la Première Guerre Mondiale. Entièrement réalisé en béton armé, équipé de deux coffres simples et d’un coffre double, de deux tourelles de 75 R 05 et de deux tourelles de mitrailleuses, ainsi que de trois observatoires, il était leLire la suite « Le fort du Vieux Canton »

La Feste Kaiser Wilhelm II – Fort de Mutzig

Plan de la Feste Kaiser Wilhelm II et de la zone visitable Texte rédigé à l’aide du document de visite remis sur place Construit de 1893 à 1916, il s’agit du fort le plus puissant de l’époque, avec 7 000 hommes, 50 bâtiments et 22 canons lourds. Inachevé au déclenchement des hostilités, les travaux se poursuivrontLire la suite « La Feste Kaiser Wilhelm II – Fort de Mutzig »