La station de pompage du Raybois

La modernisation du fort de Frouard et de la Batterie de l’Éperon et le bétonnage des dessus ne permettent plus un ravitaillement efficace par l’infiltration des eaux de pluie. Il est ainsi nécessaire de créer une station de pompage, qui alimente les deux ouvrages en eau par une conduite souterraine en grès, ainsi que lesLire la suite « La station de pompage du Raybois »

Les tourelles pour deux canons de 75 R Mle 1905

Coupe axonométrique du massif bétonné d’une tourelle de 75, source Le fort d’Uxegney, 40 ans d’histoire de la fortification en France, A.R.F.U.P.E. Les tourelles pour deux canons de 75 à tir rapide modèle 1905 sont peut-être les plus populaires auprès du grand public. Et pour cause, leur forme n’est pas sans rappeler celles installées dansLire la suite « Les tourelles pour deux canons de 75 R Mle 1905 »

La tourelle Mougin surbaissée

Cette tourelle fixe rotative a été développée en 1876. Elle est équipée de deux canons de 155 longs sur affûts Grüson (donc allemands !), et tire toute les deux minutes (temps moyen d’une rotation complète de la tourelle). Elle est actionnée par une machine à vapeur, abritée sous la pièce dans un local spécial. LaLire la suite « La tourelle Mougin surbaissée »

Le fort de Frouard ou « Fort Drouot »

Construit de 1879 à 1883 sur le territoire de Champigneulles (Parc Lattier), le fort de Frouard (brièvement appelé fort Drouot) est équipé de trois tourelle de mitrailleuse à éclipse, d’une tourelle Mougin surbaissée, d’une tourelle à éclipse pour deux canons de 75 à tirs rapide, d’un projecteur à éclipse et d’un projecteur cuirassé. Tourelle deLire la suite « Le fort de Frouard ou « Fort Drouot » »