Champenoux

Théâtre de violents affrontements lors de la bataille du Grand Couronné (4 au 14 septembre 1914), Champenoux se situera sur le front pendant toute la durée de la guerre. Les combats de septembre 1914 En effet, après l’échec sur Morhange ayant entraîné le repli français sur les hauteurs du Grand Couronné, Nancy deviens un objectifLire la suite « Champenoux »

Le bombardement du 4 septembre 1914

Nancy. Place Stanislas. Au fond, la cathédrale, février 1918. Source : La Contemporaine, VAL 136/008 Dans son livre « Nancy Sauvée, journal d’un bourgeois de Nancy« , René Mercier donne ses impressions sur le bombardement du 4 septembre 1914. Si deux personnes ont perdu la vie, il souligne néanmoins le manque d’efficacité du bombardement en s’attardant surLire la suite « Le bombardement du 4 septembre 1914 »

Le Bas relief d’Antoine Sartorio à Pierre Percée

Pierre-Percée. Monument érigé par le 363e RI, œuvre du sculpteur Sartorio – La Contemporaine, VAL 159/091 Ce monument a été réalisé par Antoine Sartorio à l’entrée du cimetière de Pierre Percée. Il est dédié aux morts du 363e RI de Nice, au sein duquel il était soldat. Il a été classé Monument Historique en 1923.Lire la suite « Le Bas relief d’Antoine Sartorio à Pierre Percée »

Le fort du Vieux Canton

Construit entre 1906 et 1909, ce fort bénéficie des dernières innovations en termes de fortification avant la Première Guerre Mondiale. Entièrement réalisé en béton armé, équipé de deux coffres simples et d’un coffre double, de deux tourelles de 75 R 05 et de deux tourelles de mitrailleuses, ainsi que de trois observatoires, il était leLire la suite « Le fort du Vieux Canton »

Le Parc Lattier

Après l’annexion des territoires de l’Est en 1871, Nancy deviens une grande ville frontière, ce qui la rends particulièrement vulnérable en cas de conflit avec l’Allemagne, 20 kilomètres seulement séparant la statue de Stanislas de la frontière allemande de Brin-sur-Seille. Bunker pour mitrailleuse et abri à Champigneulles Dès 1873, la Sous-commission de Défense étudie laLire la suite « Le Parc Lattier »

L’ouvrage Est du Vieux Canton

Comprenant une caserne pour 60 hommes construite en 1887 et une batterie cuirassée d’une capacité de 38 hommes construite en 1892, cet ouvrage de taille modeste avait pour mission de renforcer l’armement du secteur nord-est de la place de Toul. A la construction du fort du Vieux Canton, il deviendra une annexe de ce dernierLire la suite « L’ouvrage Est du Vieux Canton »

Villey-Saint-Étienne

Les alentours de Villey-Saint-Étienne sont porteurs de bon nombres de vestiges. Si certains sont noyés dans la végétation, beaucoup sont encore bien visibles, voire même visitables sur demande auprès de la mairie.Le fort du Vieux Canton et son Ouvrage Est feront l’objet d’articles dédiés. L’abri de Combat n°2 D’une capacité de 24 places couchées etLire la suite « Villey-Saint-Étienne »

La Nécropole de Friscati

La Nécropole Nationale de Friscati se situe au lieu-dit du Mouton noir, à Vitrimont. Elle regroupe les corps de 3 713 soldats français tués lors des combats autour de Lunéville et dans les hôpitaux militaires alentour. Elle a été aménagée à l’initiative d’une institutrice lunévilloise, Marie-Marguerite Wibrotte, à l’emplacement d’un ancien cimetière provisoire. Agrandie jusqu’en 1936,Lire la suite « La Nécropole de Friscati »