Le cimetière militaire du Saint Symphorien

Inauguration du cimetière militaire de Saint-Symphorien le 6 septembre 1917Photo présentée sur un des panneaux explicatifs du site, tirée de la Collection Alain Jourst Texte adapté des panneaux explicatifs présents sur site Reconnu comme lieu privilégié des commémorations du 100e anniversaire de la Première Guerre Mondiale par le gouvernement britannique, ce cimetière militaire est égalementLire la suite « Le cimetière militaire du Saint Symphorien »

Le Lange Max Museum de Koekelare

Source : Daves_Archive1, Flickr Ce musée ne sera pas celui où vous verrez des collections d’armes impressionnantes, ni de mises en scène spectaculaires, mais bien celui qui vous racontera l’histoire telle que l’ont vécue les habitants de Koekelare.A travers les témoignages d’habitants, les documents d’archives et des écrans interactifs, il sera ainsi possible de comprendreLire la suite « Le Lange Max Museum de Koekelare »

Le saillant d’Ypres

Crédit image de couverture : https://greatwarphotos.com/2012/03/09/flanders-the-ypres-battlefield-from-above/ Il me reste de nombreux sites à partager avec vous de mes visites à Ypres, mais je ne trouvais pas comment les présenter sans faire une série de répétitions sur l’histoire du lieu. J’ai donc décidé de faire un article qui sera assez long, mais je l’espère suffisamment completLire la suite « Le saillant d’Ypres »

Hill 62 Sanctuary Wood Museum

Ce site est l’un des seuls d’Ypres où l’on peut voir une tranchée anglaise dans son état d’origine. Les seuls changements apportés sont ceux nécessaires à la conservation du site : remplacement des chevrons en bois par des éléments en acier inoxydables par exemple. Ce site surprend par l’ambiance qui y règne : les tranchéesLire la suite « Hill 62 Sanctuary Wood Museum »

Le Carrefour des Roses à Boesinge

Texte figurant sur le panneau explicatif du site :Le carrefour de la Poezelstraat avec la Langemarkseweg fut dénommé « Carrefour des Roses » en 1914 par les Français. C’est dans cet environnement que des troupes territoriales françaises plus âgées, originaires de Bretagne et de Normandie, furent engagées à partir d’octobre 1914 pour renforcer l’armée belge sur l’Yser.Lire la suite « Le Carrefour des Roses à Boesinge »