Werther joué à Nancy

Durant la guerre, la vie continue à Nancy. Les habitants restés sur place travaillent, s’informent, mais ont également l’occasion d’assister à des spectacles, joués à la salle Poirel.
Ces trois extraits du livre Nancy Bombardée, journal d’un bourgeois de Nancy, de René Mercier, relatent les difficulté d’organisation d’un tel spectacle (l’opéra, de Massenet, est inspiré d’une œuvre de Goethe, ce qui froisse la censure militaire) et les répétitions sous les bombardements. L’auteur raconte également la vision terrible des morts et blessés dans les rues de la ville.