Sivry-sur-Meuse

monument du Königlich Sächsischen Ersatz-Feldartillerie-Regiments 47

Site accessible librement

Le monument du Königlich Sächsischen Ersatz-Feldartillerie-Regiments 47

Sivry-sur-Meuse était un village de garnison de l’armée allemande durant toute la durée du conflit. on y trouvait, à partir du 1er octobre 1914, l’hôpital de campagne de réserve 25, d’une capacité de 200 lits. Le 23 avril 1916, il est remplacé par l’hôpital de campagne de réserve 35.

Comme à proximité de tout hôpital de campagne à cette période, un cimetière va être établi à proximité de l’hôpital. Si les tombes sont déplacées, d’après le site Verdun 14-18, en 1943 vers le cimetière de Consenvoye, le monument à la mémoire du Königlich Sächsischen Ersatz-Feldartillerie-Regiments 47, déplacé du Syrie-Lager de Rouvres en 1928, est toujours en place, adossé au mur du cimetière civil. Il a été restauré en 2012 dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Découvrez ce site sur la carte !

L’aérodrome d’Oswald Boelcke

En 1916, l’as allemand Oswald Boelcke a résidé à Sivry. Il obtient l’autorisation de créer un petit terrain d’aviation entre la Meuse et le canal. De ce terrain, il pouvait rapidement atteindre le champs de bataille de Verdun ou de Champagne.
Il ne faut cependant pas s’attendre à des constructions imposantes ou bétonnées. Les hangars à avion étaient des toiles de tentes, les pilotes résidaient dans le village.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Découvrez ce site sur la carte !

Emplacement terrain aviation Boelcke Sivry sur Meuse

Laisser un commentaire