Le Mémorial Franco-Britannique de Thiepval

Mémorial Thiepval

Site accessible librement

Plus de 72 000 militaires des forces armées britanniques et sud-africaines, tombés dans la Somme entre août 1915 et mars 1918, et n’ayant pas de sépulture connue, sont commémorés dans ce mémorial. Ces disparitions résultent des bombardements ayant fait disparaître à tout jamais les corps, mais également les sépultures disséminées sur le champ de bataille.

Cliquez sur les images pour les agrandir

L’Imperial War Graves Commission, aujourd’hui Commonwealth War Graves Commission, a été créé en 1917 pour commémorer les morts de la Première Guerre mondiale. Cette commission a construit les cimetières regroupant les sépultures des soldats morts au combat et les mémoriaux honorant les disparus. Aujourd’hui, elle assure l’entretien de ces lieux de mémoire.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Le mémorial de Thiepval est le mémorial anglais commémorant le plus de soldats disparus. Dévoilé en août 1932, il prend la forme d’une série d’arches s’imbriquant à angles droits et s’élevant à 45 mètres de haut. Il a été dessiné par Sir Edwin Lutyens.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Il se compose de 3 parties : les 16 piliers à la base du mémorial porte les noms des 72000 soldats, classés par régiment, grade et alphabétiquement par nom de famille. Le 2e étage porte les noms des principales batailles qui se sont déroulées dans la Somme durant la Première Guerre Mondiale. Chaque nom est couronné de laurier qui représente la victoire. Enfin, les tâches supérieures représentent l’alliance anglo-française point les drapeaux français et britanniques flottent sur le mémorial, et 600 soldats français et anglais, en nombre égal, reposent dans le cimetière à l’arrière du monument.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Entre mars 2021 et mai 2022, d’importants travaux de rénovation ont été entrepris. Ces travaux comprenez le drainage et l’étanchéité du bâtiment, ainsi que la restauration ou le remplacement de panneaux de pierres sur lesquels sont gravés les noms des disparus.

Cliquez sur les images pour les agrandir

À proximité du mémorial se trouve l’Historial de Thiepval, ouvert en 2004

Laisser un commentaire