Les abris de combat Douaumont – Vaux (DV)

DV1

Site accessible librement

L’abri de combat modèle 1898 est prévu pour héberger l’infanterie d’un secteur (environ 100 places assises). Il se compose de deux chambrées sous lesquelles se trouvent les citernes, de latrines et d’une cuisine. Un mur de façade en maçonnerie protège l’entrée des chambrées.
Les combats ayant eu lieu lors de la bataille de Verdun ont grandement endommagés ces abris, rendant leur visite intérieure dangereuse et interdite. Des abris de ce type bien conservés sont visibles près de Toul, à Villey-Saint-Etienne.
Les abris de la série DV se situent entre les forts de Vaux et de Douaumont.

L’abri de combat DV1

Cliquez sur les images pour les agrandir

Cet abri, construit en 1905, se situe à 361 mètres d’altitude, en arrière du fort de Douaumont. Son mur de façade a été détruit par les tirs de l’artillerie française, l’abri étant occupé par les troupes allemandes.

L’abri de combat DV2

Cliquez sur les images pour les agrandir

Cet abri, construit en 1906, se situe à 328 mètres d’altitude, entre l’abri DV1 et l’étang de Vaux. Cet abri a été pris par les troupes allemandes et bombardé par les troupes françaises, occasionnant des dégâts importants.

L’abri de combat DV3 (abri du Bois Fumin)

Cliquez sur les images pour les agrandir

Cet abri se situe à 310 mètres d’altitude, entre l’étang de Vaux et l’abri DV4. Cet abri a été pris par les troupes allemandes en juin 1916, lors de la prise du fort de Vaux. Ils aménageront les citernes en abri et creuseront une galerie de secours qui ne sera pas achevée.

L’abri de combat DV4

Cliquez sur les images pour les agrandir

Construit en 1906, cet abri se situe à une altitude de 317 mètres, entre DV3 et le fort de Vaux.
Réaménagé en poste de commandement, il sera baptisé abri 4595. Pris par les troupes allemandes début juin 1916, lors de la prise du fort de Vaux, il subira les bombardements français qui détruiront en partie sa façade.
Découvrez ici des vues d’époque de cet abri.

Laisser un commentaire